Lexique

/Lexique
Lexique2017-10-11T11:43:03+00:00
  • BARDAGE SIMPLE PEAU : Paroi composée de deux parements métalliques, disposés de part et d’autres d’un matériau isolant. La peau intérieure peut être constituée de plaques nervurées ou de plateaux, éventuellement fixés directement sur l’ossature principale. Lorsqu’elle est fixée devant l’ossature principale, elle supporte la peau extérieure, soit directement (c’est le cas des plateaux), soit par l’intermédiaire d’une ossature secondaire.
  • BARDAGE RAPPORTE : système de revêtement extérieur composé d’un parement décoratif maintenu sur une ossature réglable verticale, simple ou double peau (bois, acier galvanisé, aluminium), elle-même liaisonnée à une paroi porteuse continue généralement en maçonnerie d’éléments ou en béton par l’intermédiaire de pattes équerres métalliques ponctuelles ou en paroi de construction à ossature bois (MOB-COB-CLT) par l’intermédiaire de chevrons verticaux ancrés dans les montants de cette paroi. Le bardage rapporté est librement ventilé par une lame d’air de 20mm minimum. Il peut être associé à une isolation rapportée qui prendra place entre ou sous les éléments de l’ossature. Le bardage rapporté peut aussi, pour certains parements (voir Atec concernés), être mis en œuvre sur des parois porteuses continues en bardage double peau traditionnel par l’intermédiaire de profilés métalliques rapportés verticaux filant (Z ou Oméga) formant ossature support des parements décoratifs. L’adjectif « rapporté » est souvent omis.
  • CASSETTE : Tôle repliée en forme de boîte ou de coffret, à joints marqués et angle vifs mise en œuvre en bardage rapporté ou sur plateaux par l’intermédiaire d’une ossature spécifique.
  • ENDUIT MINCE SUR ISOLANT : Ce procédé consiste en la mise en place d’un isolant (polystyrène ou laine de roche) collé ou chevillé au mur sur lequel un enduit d’environ 5 à 6mm d’épaisseur est appliqué.  L’enduit mince sur isolant est la solution la moins onéreuse en isolation thermique par l’extérieur.
  • LAME : profil métallique de grande longueur et faible largeur, avec bords longitudinaux repliés et ouvert à ses extrémités, à joints marqués ou non.
  • LAME D’AIR : espace libre de quelques centimètres entre deux parois parallèles. Pour certaines techniques, elle doit être ventilée avec l’air extérieur. Situées dans le cas du bardage, entre la face intérieure de l’isolant, elle permet la récupération des eaux d’infiltration ou de condensation éventuelle et l’évacuation de la vapeur d’eau provenant de l’intérieur.
  • PANNEAU : élément de parement de façade, généralement de grand format (plus petite dimension généralement supérieure à 1m), disposé sans recouvrements. On trouve notamment des panneaux en stratifié, en fibre-ciment, en bois, en fibre composite, etc
  • VETAGE : système constitué d’éléments extérieurs fixés mécaniquement sur le support, sans ossature intermédiaire. On parle de vêtage isolant en cas de pose sur une ancienne isolation thermique par l’extérieur ou d’interposition d’un isolant éventuellement collé ou fixé sur le support.
  • VETURE : Dispositif d’isolation faisant appel à des éléments manufacturés, constitués d’une peau extérieure solidaire d’un isolant thermique. La vêture se pose directement sur la structure porteuse, par fixation mécanique ou par l’intermédiaire d’un rail horizontal supportant les éléments de vêture. Il n’y a pas de lame d’air.